Bonjour,

Il est une collection trois pièces (et pas celle à laquelle vous pensez!) que je voulais vous montrer depuis longtemps, longtemps cela fait ... voyons... 1an!

Elle est réalisée à partir de deux tissus d'ameublement, l'un tissé de trèfles noirs sur fond blanc, impressions scandinaves, et l'autre sur le thème du "Café de Paris" et ses menus gourmands.

Au premier coup d'oeil, le premier m'a inspiré une redingote: "Le Gustavien":

Gustavien(3)

Gustavien(4)

La petite histoire...

Avec ses motifs d'influence nordique et son allure très noble de Samouraï, ce manteau de demi saison a bien du tempérament! Il impose une ligne précise, symétrique et légèrement autoritaire en se croisant sur le devant dans un effet cônique, rigide et tendu, effet couture, original, unique! Telles des décorations guerrières, il affiche fièrement ses larges boutons carrés, en bois sculpté, évocateurs d'un Art ancestral d'Asie. Il est entièrement gansé d'un biais à petits pieds de poule dont la couleur rappelle celle des boutons en extérieur.

Gustavien(5)

Ensuite, m'est venue l'idée d'un sac "Café de Paris", toujours dans cette forme pyramidale à base carrée que j'aime tant.

Sac Café de Paris

La Petite histoire...

Tel un baluchon, je l'imagine sortant de quelques pâtisseries de renom, transportant de délicieuses surprises, affichées aux menus de Paris. J'ai voulu une fermeture plus couture, par l'intermédiaire d'un ruban à petits pois, coulissant dans un passant sur le bord opposé et se nouant sur de jolies pendeloques brodées, astucieusement choisies et découpées dans les motifs du tissu gourmand.

sac Café de Paris2

Puis j'ai confectionné le chapeau, "Café de Paris":

Chapeau Café de Paris

La petite histoire...

Je l'ai imaginé comme une petite corbeille posée à l'envers sur la tête et resserrée par un noeud élégant. Avec son petit air chic et rétro, cette cloche gansée de petits pois, évoque les année 60. Comme le sac assorti, elle pourrait bien renfermer quelques gourmandises à l'intérieur!

chapeau Café de Paris1

chapeau Café de Paris 2

J'oubliais une dernière pièce à cette collection, la petite dernière, réalisée cet automne: la coiffe ou kichenotte "Poivre" :

coiffe Poivre

coiffe Poivre3

coiffe Poivre 1

La petite histoire...

Kichenotte (ou quichenotte comme on appelle ces coiffes traditionnelles féminines en Vendée et en Saintonge) vient des anglais qui prononçaient "Kiss not" pour appeler cette drôle de coiffe que portaient les femmes et dont le bord (souvent amidonné) était si rigide qu'il empêchait, interdisait un simple baiser (a kiss) sur la joue. They don't kiss... " kiss not" devint kichenotte, par les habitants locaux!

coiffe Poivre 2

Cette coiffe a un nom qui peut vous surprendre "Poivre"! En effet, considérant qu'une coiffe doit relever le charme, la saveur d'un accoutrement un peu plat, sans goût, toutes mes coiffes portent des noms d'épices, de condiments, de fleurs... )

Je vous présenterai bientôt la liste de mes autres aromates...